Solutions pour
l'Entreprise Intelligente et
l'Expérience Collaborateur

Blog Veryswing - Actualités


Nouvel ERP : Réussir sa reprise de données




Actualités  |  11/10/2019

Si vous avez pris la décision d’implémenter un ERP ou d’en changer, cet article est fait pour vous !

La donnée est un élément essentiel pour votre business car c’est le point de départ de votre réflexion pour établir votre stratégie.

Lorsque vous déployez une nouvelle solution informatique au sein de votre entreprise, la plupart du temps, une reprise de vos données doit être faite. Ce processus peut vous paraître effrayant pourtant avec un plan d’action établi au préalable, cette étape n’est pas si terrifiante ! 

 

 

Voici un exemple de plan d’action pour réussir votre reprise de données.

 

1/ Répertorier les données

Vous devez identifier les données que vous souhaitez migrer. En effet, votre entreprise les génère depuis plusieurs années, à vous de savoir quelles sont celles qui seront utiles pour votre business. 

 

Conseil : C’est le moment de faire un petit nettoyage de vos données pour repartir sur une bonne base : un nouvel ERP pour une nouvelle gestion administrative.

 

2/ Catégoriser les données

Une fois que vous avez identifié les données, vous devez les classer en fonction de leur type. Pour se faire, l’idéal est de passer par un ou plusieurs fichiers Excel.  Il est aussi judicieux, à ce stade, d’ordonner les types de données dans l’ordre de l’intégration à venir dans le nouvel ERP. En effet, par exemple, si vous reprenez des contrats commerciaux, il vous faudra bien avoir repris les clients avant.

Les données seront ainsi parfaitement organisées et cohérentes en vue de leur future migration. 

 

Conseil : Faites une vérification, à chaque étape, afin d’éviter de vous retrouver avec des données non-exploitables. 

 

3/ La migration 

Maintenant que vos fichiers Excel sont prêts, il faut les intégrer dans l’ERP. Votre nouvel ERP possède des chargeurs de données, soit à votre main, soit à la main de l’équipe projet qui vous suit. Ces chargeurs dérouleront le processus d’intégration et remonteront les erreurs de cohérence et de format dans les données. Des mécanismes de « Rollback » sont prévus pour permettre de rejouer des intégrations par type de données.

 

Conseil : Pensez à enregistrer vos données pour éviter les pertes, le risque zéro n’existe pas.

 

4/ La phase de test 

Vos données sont disponibles maintenant dans votre nouvelle solution. C’est le moment de tester pour savoir si elles sont bien reliées entre elles et exploitables. Une fois cette phase achevée, vous pourrez travailler avec vos données officiellement. 

 

Conseil : Prenez le temps de faire cette phase de test pour éviter les surprises une fois que les accès seront ouverts à vos collaborateurs.