Solutions pour
l'Entreprise Intelligente et
l'Expérience Collaborateur

Blog VERYSWING - Actualités


ERP généraliste ou ERP métier : quel choix faire pour son ESN ?




Actualités  |  16/04/2021

Dois -je choisir un ERP généraliste ou un ERP métier ? C’est une question qui est tout à fait légitime de se poser lorsque vous souhaitez mettre en place un progiciel de gestion intégré au sein de votre ESN ou société de conseil.

Avant de vous lancer à la recherche d’un logiciel de gestion, vous avez réalisé un cahier des charges ERP reprenant toutes vos attentes et tous vos besoins. C’est à partir de ces critères que vous allez effectuer votre benchmark.

Puis en commençant vos recherches, vous vous apercevez que le marché des ERP est vaste entre les ERP On Premise, les ERP SaaS, les ERP généralistes et les ERP métiers.

Et vous ne savez plus où donner de la tête. Pas de panique, dans cet article, on vous parle de la différence entre un ERP généraliste et un ERP métier pour vous permettre de faire le bon choix d’investissement.

Quelles sont les différences entre un ERP généraliste et un ERP spécialisé ? Et lequel choisir ?

Qu’est-ce qu’un ERP généraliste ? 

Un ERP généraliste est un logiciel dit horizontal ou transverse qui répond à aucune spécificité et qui est développé pour correspondre à tout type de secteur d’activité et de métier.

Qu’est-ce qu’un ERP métier ?  

Un ERP métier est une sorte d’ERP vertical spécialisé dans un secteur d’activité ou un métier.

Par exemple : un ERP dédié aux ESN.

Les avantages des progiciels de gestion intégrés pour une ESN

L’implémentation d’une solution de gestion ERP qu’elle soit généraliste ou métier apporte les mêmes bénéfices, à savoir :

  • Une base de données unique.
  • L’automatisation des tâches chronophages et répétitives présentes dans les processus métiers.
  • Une amélioration des processus internes et de l’efficacité opérationnelle.
  • La fiabilité des données du fait de l’unicité du système d’information.
  • Une meilleure traçabilité des informations.
  • Une vision transverse des activités de l’entreprise.
  • Un reporting et des tableaux de bord qui apportent de la visibilité et ainsi, facilitent la prise de décisions et permettent de mieux piloter.
  • Une meilleure croissance et compétitivité de l’entreprise.

Les bénéfices d’une solution ERP ou PGI en français sont prouvés par les nombreux témoignages et baromètres. Mais tout est une question de choix. C’est la raison pour laquelle, dès le départ, vous devez identifier les critères qui feront de votre logiciel de gestion d’entreprise, celui qui est le plus adapté à votre culture et votre fonctionnement.

 

Différences entre un ERP généraliste et un ERP métier

Il est à présent temps d’analyser les avantages et les inconvénients des deux types de progiciels pour vous permettre de faire le meilleur choix d’investissement.

1.La couverture fonctionnelle

Un ERP métier est une solution clé en main adaptée aux métiers pour lesquels il est spécialisé. Ainsi, la solution ERP propose des briques fonctionnelles pour répondre aux normes et particularités de fonctionnement du secteur en question.

Par exemple :  la gestion par affaire pour un ERP dédié aux cabinets de conseil.

De son côté un ERP généraliste propose un socle standard composé de modules répondant aux premiers besoins de toute entreprise quel que soit son secteur d’activité.

Par exemple :  la gestion financière, la gestion des Ressources Humaines, la gestion des achats, etc.

En somme, les fonctionnalités d’un progiciel ERP métier seront compatibles uniquement avec une entreprise du secteur pour lequel le logiciel ERP a été développé tandis que pour un logiciel de gestion intégré généraliste, les fonctionnalités sont plus flexibles pour s’adapter à n’importe quelle entreprise, du moins au premier abord.

 

2.Les délais de mise en œuvre

Un progiciel de gestion métier répond, grâce à sa spécialisation, aux attentes métier de l’entreprise. Par conséquent, il est directement fourni avec plusieurs modules métiers nécessaires pour la mise en œuvre au sein de l’entreprise. Il est plus rapidement opérationnel contrairement à l’ERP horizontal.

En effet, ce dernier va nécessiter des développements plus importants pour répondre aux exigences et aux normes du secteur d’activité de l’entreprise.   

Pour reprendre l’exemple précédent, un cabinet de conseil qui opte pour une solution généraliste n’aura pas de module gestion par affaire qui est un cas spécifique à son métier ; il devra donc le faire développer ce qui retardera la mise en œuvre et engendra des coûts supplémentaires.

 

3.Les coûts de la personnalisation

Que ce soit un Enterprise Resource Planning (ERP) métier ou généraliste, il est possible de faire développer des nouvelles fonctionnalités. On notera néanmoins que pour un progiciel de gestion intégré vertical les demandes de personnalisations seront moins importantes comparées à un progiciel de gestion intégré transversal.  

Ce qui va expliquer cette différence de coût est le fait qu’un logiciel de gestion d’entreprise métier est déjà adapté de ce fait les demandes de développement se font pour des cas encore plus particuliers à l’entreprise.

En revanche, comme évoqué précédemment, pour un ERP généraliste, il faudra l’adapter à la fois aux spécificités du secteur et aux besoins de l’entreprise.

Ainsi, les coûts de développements supplémentaires risquent de grimper plus rapidement.

 

4.L’expertise métier

Un autre point qui va faire la différence est l’expertise métier de l’éditeur de logiciels. Concernant un ERP métier, l’éditeur est spécialisé dans le secteur d’activité, ce qui veut dire qu’il en comprend les tenants et les aboutissements.  Il y aura donc une compréhension mutuelle des deux parties prenantes (l’éditeur et le client).

Pour un ERP généraliste, l’entreprise devra sans doute faire appel à un intégrateur spécialisé dans ce secteur pour faciliter les échanges ou alors s’assurer que les besoins sont bien compris.

 

5.Solution évolutive

Un dernier point différenciant est la capacité d’un logiciel ERP métier à évoluer en même temps que les métiers ou le secteur pour lequel son périmètre fonctionnel a été conçu.

Ce qui sera plus contraignant pour un PGI généraliste puisqu’il est adapté à tous les métiers.

De ce fait, sur le long terme, l’application informatique ne couvrira pas l’ensemble des besoins métier lié au secteur d’activité de l’entreprise.

 

Pour conclure sur le choix à faire entre un ERP généraliste et un ERP métier

Quelle que soit votre taille, grandes entreprises, PME ou encore TPE, mettre en place un logiciel ERP au sein de votre ESN est source de nombreuses questions, en commençant par le type de solution sur lequel investir.

ERP généraliste ou ERP métier ? Chacune des deux solutions a ses avantages et ses inconvénients.

La mise en place d’un logiciel ERP est bénéfique pour l’ESN car cela permet de gagner du temps, de dématérialiser certains processus, de répondre à des besoins spécifiques au fonctionnement de l’organisation et d’être plus réactif.  

Un ERP métier est adapté aux métiers qui présentent des spécificités : nous l’avons vu avec la gestion par affaire qui est propre à quelques secteurs d’activité. Ainsi, la solution va proposer à travers ses différents modules des fonctionnalités adaptées aux métiers pour lesquels elle a été développée.

L’ERP généraliste est plutôt mis en place au sein des entreprises qui ne présentent pas de spécificité de fonctionnement. En effet, pour une utilisation très basique des fonctionnalités, un ERP généraliste pourrait convenir (gestion de la relation client, facturation, gestion des stocks, etc.).

Ainsi une entreprise qui opte pour un ERP métier, privilégie l’expertise de l’éditeur et une solution clé en main rapidement utilisable et nécessitant aucun voire très peu de développement supplémentaire.

Malgré tout, chaque entreprise fonctionne différemment qu’elles soient ou non dans le même secteur d’activité. C’est pour cela, que même avec un ERP métier, il peut toujours avoir des développements spécifiques.

A contrario, un ERP généraliste, pour être adapté aux spécificités d’un métier ou d’un secteur d’activité, nécessitera plus de développements, plus de temps dans la phase de mise en œuvre et donc plus de coûts.

Rien ne vous empêche de retenir quelques ERP généralistes et quelques ERP métiers pour analyser la solution qui vous propose la meilleure expérience utilisateur.

 

 

Lire également