Solutions pour
l'Entreprise Intelligente et
l'Expérience Collaborateur

Blog VERYSWING - Actualités


Pourquoi le turnover en ESN est élevé ?




Actualités  |  12/11/2021

La fidélisation des collaborateurs en ESN (Entreprise de Services du Numérique) fait partie des enjeux principaux.

En effet, les profils techniques constituent une vraie valeur ajoutée pour les entreprises du secteur numérique puisqu’ils représentent leur principale richesse.

Pourtant, les SSII ont un taux de turnover élevé qui se situe autour de 18% selon la Numeum. Quelles sont les raisons qui poussent les profils techniques à quitter leur entreprise de services du numérique ?  

 

12 raisons qui poussent vos profils techniques à partir de votre ESN

 

12 raisons qui poussent vos profils techniques à partir de votre ESN

1.  Mal-être au travail

Le mal-être peut venir de plusieurs éléments : le sentiment de solitude du consultant qui change souvent d’entreprise et qui ne dispose pas de point de repère affectif (collègues, culture d’entreprise, …). Cela peut également venir des difficultés rencontrées lors des différentes missions, absences de badges, d’espace de travail en autres, qui peuvent durer plusieurs semaines et faire surgir un sentiment de rejet chez le consultant de l’ESN.

 

2.  Surcharge de travail

La surcharge de travail peut influencer le moral et la motivation de vos consultants et les pousser à partir ; notamment combinée à d’autres facteurs comme le mal-être, la rémunération peu attractive, etc.

 

3.  Une rémunération peu attractive

Ce n’est un secret pour personne : la rémunération joue un rôle important dans l’attractivité d’un poste. D’ailleurs selon une étude Opinion Way, la première raison qui rend heureux les salariés c’est le fait que le travail permet de prendre soin de sa famille et d’eux-mêmes financièrement.

 

remunération peu attractive.png

 

4.  Le manque de reconnaissance

Le consultant de la SSII peut être traité comme étant uniquement une ressource pour un temps donné et avoir le sentiment que le travail qu’il a effectué est uniquement profitable à la notoriété de son ESN et non à ses compétences.

La reconnaissance est bénéfique pour l’estime de soi. Elle permet de se sentir utile et valorisé, et impacte donc la confiance en soi. Le manque de reconnaissance lié au travail donne le sentiment au collaborateur qu’il n’est pas visible et présent dans son environnement. Il va donc chercher ailleurs à combler ce besoin d’estime.

manque de reconnaissance.png

 

5.  Les faibles possibilités d’évolution / manque de visibilité

Après plusieurs années au sein d’un poste, il est naturel de vouloir évoluer. Il est parfois complexe pour les intervenants d’ESN de pouvoir se projeter : ils n’ont pas la main sur le choix de leur mission, ils ont peu de visibilité sur les formations et sur les possibilités d’évolution de carrière.

Par conséquent, ils choisissent de prendre les choses en main en postulant ailleurs afin de faire évoluer leur carrière.

 

6.  Période d’intercontrat trop longue

En mettant en œuvre ses compétences, le consultant en ESN donne du sens à son métier. En laissant votre consultant sans mission pendant une trop longue période, vous risquez de le perdre en termes de motivation, d’engagement et surtout il ira chercher une mission dans une autre SSII.   

 

7.  Mauvaise exploitation des compétences

Certains consultants peuvent avoir le sentiment que leurs compétences ne sont pas bien exploitées par leur entreprise : par exemple, à travers une mission qui n’a rien à voir avec leurs compétences ou qui propose un niveau trop bas d’intérêt ou d’expérience à mettre en œuvre.

Cette situation fait naître de la frustration chez le collaborateur en IT.

 

8.  Absence de formations

Le secteur du numérique évolue très rapidement et des nouvelles technologies apparaissent constamment. Pour rester compétitif et évoluer professionnellement, vos consultants ont besoin d’être formés. L’absence de plan de formation donne l’impression que l’entreprise ne propose pas de perspective d’évolution.

 

9.  Equilibre entre la vie professionnelle et la vie privée

Le consultant doit pouvoir trouver un équilibre entre sa vie privée et sa vie professionnelle. Une mauvaise ambiance au travail, des rapports hiérarchiques complexes, une charge de travail trop importante peuvent influencer son attitude dans la vie personnelle : stress, confiance, burnout, etc.

 

10. Les erreurs de recrutements

Un processus de recrutement mal adapté peut également favoriser la croissance du turnover : mauvaise intégration et adhérence à la culture de l’entreprise, ou absence de mission adaptée à son profil.

 

11. Manque d’attache à la culture d’entreprise

Souvent absent des locaux de l’entreprise, le salarié de l’ESN n’a pas l’occasion de s’attacher à la culture de l’entreprise, de profiter de l’ambiance de travail, et des autres collaborateurs. De ce fait, le sentiment d’appartenance à l’entreprise ne joue aucun rôle lorsque l’employé de l’ESN souhaite quitter le navire.

 

12. Les difficultés rencontrées en mission

A chaque fois que le consultant commence une nouvelle mission, c’est le même parcours du combattant qui recommence, du moins, selon les nombreux témoignages.

Leurs badges tardent à arriver, donc ils rencontrent des difficultés pour entrer dans les locaux du client, leur poste de travail n’a pas été préparé à leur arrivée et ceci peut durer jusqu’à plusieurs semaines.

Ce genre de situation pèse sur le moral et la motivation du consultant.

 

ESN, vous devez fidéliser vos collaborateurs

Le taux de roulement du personnel donne un indicateur sur la qualité de vie.

Pour attirer des nouveaux talents, vous devez dans un premier temps réduire le nombre de départs au sein de votre entreprise. Pour cela vous devez mettre en place une stratégie de fidélisation.

Cela peut être orienté sur la formation pour faire monter vos collaborateurs en compétences, des avantages comme l’intéressement, etc.

Il faut organiser des événements pour faire naître un sentiment d’appartenance au sein de votre entreprise.

Il faut garder le lien social même pour les collaborateurs en mission.

Il faut proposer une rémunération attractive, des avantages en rapport à votre taille d’entreprise, etc.

En résumé, vous devez trouver ce qui engagera vos collaborateurs sur le long terme.